La Vallée de Binn

La Vallée de Binn appartient au cercle fermé des vallées les plus intactes de l’ensemble de l’arc alpin. En 1964, ses habitants et sa bourgeoisie décidèrent de protéger la plus grande part de la vallée. La voix vers un développement durable fut ainsi initiée. Le « contrat de protection de la Vallée de Binn » a été conclu avec Pro Natura et de Club Alpin Suisse pour une durée de cent ans.

La Vallée de Binn est reconnue internationalement pour la richesse de ses minéraux. La diversité de ces derniers ne se retrouve dans aucunes autres régions des Alpes. On y compte 20 exclusivités mondiales. La plupart d’entre eux été prélevés dans la mine de Lengenbach. Il s’agit de minéraux spéciaux qui ne se sont présents que dans le massif des Dolomites.

Les minéraux ne sont pas les seuls à faire la réputation de la vallée. Sa flore lui vaut également le surnom de « la vallée aux trésors cachés ». Ses raretés botaniques attirent chaque année de nombreux spécialistes. Les amateurs peuvent quant à eux se réjouir de la diversité et de la magnificence florale.

Avec un peu de chance, il est également possible d’observer les plus grands animaux alpins, comme le chamois, bouquetin, cerf et chevreuil ainsi que le roi des airs : l’aigle.

Les humains se sont installés dans la Vallée de Binn depuis plusieurs milliers d’années. Au cours de la préhistoire, mais également aux temps historiques, l’Albrun était l’un des cols les plus importants permettant de passer dans la plaine du Pô. De nombreuses fouilles archéologiques de sites celtes et romains attestent d’une occupation ancienne de la Vallée de Binn. Le musée régional, situé juste à côté de l’Hôtel Ofenhorn, expose des bijoux et armes de l’époque.

Wilere, avec l’église paroissiale St-Michel, le hameau Schmidigehischere, avec son pont arqué, ainsi que l’Hôtel Ofenhorn sont classés comme sites d’importance nationale. Cela s’applique également au hameau « Fäld » (Imfeld), l’un des villages resté de fait encore intact. La population de Binn et les autorités s’efforcent depuis des dizaines d’années de préserver le riche patrimoine culturel de la vallée.

N’oublions pas l’agriculture, sans laquelle le vert clair des prairies et des pâturages disparaitrait. Le travail séculaire des familles des paysans de montagnes a façonné un paysage rural particulier, apprécié autant par les habitants de la vallée que par ces visiteurs.

Le parc naturel de la Vallée de Binn est un projet qui tend à créer un parc naturel régional d’importance nationale. Les habitants de Binn et les communes avoisinantes désirent ainsi conserver, mettre en valeur et utiliser de manière durable leur patrimoine naturel et culturel.

www.landschaftspark-binntal.ch

 

Contact

Hôtel Ofenhorn
Ufem Acher 1, CH-3996 Binn
Téléphone +41 (0)27 971 45 45
E-Mail


Hôtes:
Regula Hüppi et son équipe

© 2011 - 2017 | webdesign, webentwicklung, webhosting powered by indual